Vous avez sans doute déjà entendu parler de ces bébés qui font leurs siestes en extérieur. Dans les pays nordiques, ce n'est pas une mode, mais une tradition. En effet, depuis des années, ils considèrent que les bébés qui dorment en extérieur seraient en meilleure santé. En France, quelques adeptes commencent à s'y intéresser, malgré nos températures plus clémentes. Mais que cache vraiment cette pratique ? Quels sont les avantages des siestes dans le froid ?

Une tradition vieille de plus de cent ans

Autrefois, dans les pays scandinaves, les bébés dormaient dehors dès la naissance, à des températures négatives. Cette tradition a commencé à l'époque des vieilles maisons traditionnelles. Elles étaient construites en tourbe, une matière combustible spongieuse et légère. Les maisons étaient aussi, à cette époque, mal ventilées. De plus, la mortalité infantile augmentait de façon importante...

Les professionnels de la santé jugèrent alors qu’il était plus bénéfique pour les bébés de faire leur sieste à l'extérieur. Au fil du temps, les Scandinaves s'aperçurent des bienfaits de ces siestes. Il est donc normal, si vous vous promenez par là-bas, de voir des landaus rangés en extérieur aux abords des cafés. Non loin d'eux, se trouvent les parents, dégustant leurs boissons chaudes à l'intérieur. Une pratique qui pourrait choquer mais qui, grâce à certaines études, a été prouvé bénéfique. En effet, le froid renforcerait le système immunitaire des bébés.

 

Quels sont les bienfaits des siestes en extérieur pour votre bébé ?

Les pays Nordiques assurent que leurs bébés sont en bonne santé, que leurs sommeils sont plus réparateurs et que leurs croissances en sont améliorées. Cela jouerait logiquement sur leur humeur. Finalement, si le nourrisson se sent mieux comme cela, pourquoi changer ? Et surtout, pourquoi ne pas l'adopter ?

Un chercheur Finlandais, Marjo Tourula, publie en 2011 une étude sur ces « siestes nordiques ». Il démontre que les bébés s'endorment plus vite et que les siestes durent plus longtemps. Cela serait notamment possible grâce à l’emmaillotage. Cette technique consiste à enrouler le corps du bébé dans un tissu, afin de limiter ses gestes. De plus, cela lui rappelle la sensation de sa première vie dans le ventre de la maman. Si votre bébé se réveille, comme il est enveloppé et que cela lui procure un bien-être, il peut aussi plus facilement se rendormir sans avoir besoin de ses parents. Une technique que vous connaissez déjà sûrement chez vous et qui a été prouvée comme bienfaisante.

 

L'air extérieur, plus sain qu'à l'intérieur

Si les Scandinaves ont décidé autrefois que les siestes devaient se faire à l'extérieur, c’est aussi à cause des odeurs nocives que pouvaient dégager leurs cuisines. Aujourd’hui, ils considèrent toujours qu'il est nécessaire de faire dormir leurs bébés en extérieur. Le froid n'est pas un tueur de microbes, mais cet air frais et sec est plus sain que dans un logement. En effet, d'après des études de l'observatoire de la qualité de l'air (OQAI), la pollution intérieure est plus prononcée à cause de mauvaises particules, respirées principalement dans nos maisons. De nos jours, elles deviennent de plus en plus nombreuses, de telle sorte qu'elles dépassent actuellement les valeurs recommandées. C’est une des raisons de l’augmentation de rhinites ou d'asthmes allergiques chez les bébés. Selon Isabeau Van Renterghem, éducatrice dans une crèche belge, si votre tout-petit a un rhume, il dormira mieux dehors. En effet, l'air frais aide à évacuer le système respiratoire et permet donc de mieux respirer. Il y aurait donc moins d'affections au niveau des voies oto-rhino-laryngologiques (ORL).

 

Une sieste en extérieur bien encadrée

Il ne suffit pas de mettre votre bébé dans un landau dehors, dans le froid, et attendre qu'il s'endorme. Il y a tout de même certaines règles à suivre pour protéger votre bébé :

-       Il faut d'abord veiller au froid en question. Il ne doit pas faire moins de –5 degrés et surtout le temps doit être sec. Donc vous devez éviter le brouillard, le vent ou même un soupçon d'humidité. Cela ne serait alors plus bénéfique pour votre bébé !

-       Veillez à apprendre la technique de l'emmaillotage correctement. Si votre bébé est bien enveloppé, aucun risque de gelures au niveau des extrémités, pieds et mains. Ses mouvements étant limités, il n'aura pas froid s'il devait se réveiller.

-       Pensez à bien couvrir votre bébé, mais n'exagérez pas ! Il faudra trouver le juste milieu pour qu'il se sente bien, et qu'il s'endorme vite.

-       Privilégiez des siestes entre 12 h et 16 h, tout en le protégeant du soleil s'il y en a. Car même en hiver, son rayonnement peut être dangereux.

 

À une terrasse de café, en ballade, en randonnée ou même en voyage, n'ayez plus peur de faire dormir votre tout-petit en extérieur. Le lit bébé de voyage Naos sera d’ailleurs idéal pour vos pauses. Grâce à sa légèreté et sa rapidité de montage, vous pourrez faire dormir bébé dehors en toute tranquillité !

Crédit photo: @chiro